FONDS LINK | Link4Spot
15548
page-template-default,page,page-id-15548,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Link4Spot

En 2016, LINK a financé à hauteur de 220 000 € l’ouverture de LE SPOT Longchamp à Marseille et LE SPOT Beaumarchais à Paris.
En 2017, LINK continue à financer leur fonctionnement pour avancer très concrètement vers la fin du sida !

 

LE SPOT Longchamp à Marseille et LE SPOT Beaumarchais à Paris (en lien avec le « 190 »*) :
une offre originale et efficace de santé sexuelle pour répondre aux besoins des populations les plus exposées au VIH

 

Frapper au cœur de l’épidémie de VIH et faire baisser de façon drastique le nombre de nouvelles contaminations : voilà l’objectif que s’est fixée AIDES en créant LE SPOT, un concept novateur et ambitieux réunissant en un même lieu ce qui se fait de mieux en matière de prévention et d’accompagnement, sur le modèle des cliniques de santé sexuelle de San Francisco aux Etats-Unis et Londres en Grande-Bretagne**.

Inaugurés à l’été 2016, ces lieux-concepts proposent, dans un cadre intimiste et cosy, une offre globale en prévention et en santé sexuelle. Cette offre de proximité permet de répondre aux besoins des populations les plus exposées au VIH (hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes, personnes trans, travailleurs-ses du sexe, personnes migrantes, …).

« Beaucoup de nos militants-es font eux-elles-mêmes partie de ces communautés » a rappelé le Président de AIDES, Aurélien Beaucamp, lors de l’inauguration du SPOT à Marseille. « Ils-elles connaissent mieux que quiconque les besoins qui leurs sont propres et savent y répondre. C’est aussi ça la force de l’accompagnement communautaire proposé par AIDES ».

Au SPOT, chacun-e peut bénéficier d’un accompagnement personnalisé, assuré par les militant-e-s AIDES : conseils en réduction des risques, entretiens individuels, groupes de parole, éducation thérapeutique. Le tout gratuitement, avec toutes les garanties de confidentialité. 

 

LE SPOT, les points forts :

  • Le lieu : cosy et accueillant, central, accessible
  • Les horaires : en journée, mais aussi en soirée, le midi et le week-end
  • L’équipe : accompagnateurs-rices communautaires, infirmiers-ères issus-es des communautés, professionnels-les de santé formés-ées aux enjeux spécifiques, assistants-es sociales
  • L’accompagnement et l’accueil communautaire : écoute, non jugement, bienveillance, liberté de parole sans tabou, disponibilité. Des entretiens individuels d’accompagnement et de counseling sur les pratiques sexuelles, les consommations, les besoins en santé, les stratégies de réduction des risques connus/utilisés en fonction de ses pratiques, son vécu, de sa vie affective, de ses envies, de son parcours de transition/questionnement, les violences subies…

 

L’offre proposée :

  • Les dépistages de toutes les IST, hépatites et VIH (TROD et sérologie)
  • Les traitements des IST (et traitement des partenaires)
  • Des vaccinations Hépatites A, B et HPV
  • La mise à disposition de matériel de réduction des risques: préservatifs, gels, matériel d’injection et de consommation…
  • Possibilité de prescrire la PrEP (prophylaxie pré-exposition)
  • Des permanences sociales pour l’accès aux droits
  • Des consultations sexologie, psychologie, proctologie, gynécologie, addictologie
  • L’accompagnement des parcours de transition
  • Des ateliers collectifs & groupes de parole (PrEP, chemsex,…)

 

« Plus que de nouveaux lieux, c’est une nouvelle façon de faire de la lutte contre le sida que nous lançons aujourd’hui avec Les SPOTS » Aurélien Beaucamp

« Les personnes accueillies nous disent qu’ici ce n’est pas pareil, qu’elles se sentent à l’aise pour aborder leur vécu, leurs pratiques sexuelles et leur consommation de produits.» – Un accompagnant communautaire

 « Être médicalement compétent avec des médecins, infirmiers-ères et des acteurs-rices communautaires c’est une petite révolution, et c’est génial ! Je suis jeune médecin, et je suis enthousiaste d’expérimenter une nouvelle pratique médicale qui s’articule avec le savoir de AIDES en santé communautaire. Parfois on fait une consultation à trois, avec le médecin,  l’infirmier et l’accompagnateur, si la personne accueillie y trouve plus de confort. On est à côté des personnes, pas face à face. Ainsi, le dossier médical est visible par l’usager qui peut éventuellement en discuter les éléments.» – Un médecin

« Un lieu, LE SPOT : trois espaces (communautaire, médical, infirmier), trois visages différents, qui s’articulent en complémentarité. On observe parfois que les personnes accueillies livrent trois discours différents, et c’est cela qui fait la richesse de ce lieu, reflétant la perception de notre identité constamment en mouvement» – Un médecin

 

* Le 190 est un centre de santé sexuelle qui propose un service globalisé d’informations, de dépistage, de suivi et de soins, basé sur la non discrimination et l’acceptation des modes de vie sexuelle de chacune et de chacun. Le 190 s’appuie sur la conviction que la santé sexuelle est un élément fondamental de la santé et de la qualité de vie. Il s’adresse à toutes celles et tous ceux dont l’identité, l’orientation et les pratiques sexuelles pourraient générer une stigmatisation dans le système de soins. Le 190 a développé une expertise en santé gay et LGBT reconnue en France et à l’étranger. Le 190 a ouvert ses portes le 1er février 2010*. Depuis février 2014, il est certifié Qualité ISO 9001 par l’AFNOR pour ses activités de prévention par le soin.

** « Magnet center » à San Francisco aux Etats-Unis, ainsi que « Dean Street » et « Mortimer Market Center » à Londres, en Grande-Bretagne.

 

Plus d’infos sur LE SPOT

PLUS D’INFOS SUR FACEBOOK

 

SOURCES :

« Baisse importantes du nombre de découvertes de séropositivité dans deux cliniques à Londres » | vih.org | 13.01.2017 | Charles Roncier
En savoir plus sur http://vih.org/20170113/baisse-importantes-du-nombre-decouvertes-seropositivite-deux-cliniques-londres/138917

« San Francisco, la ville où le sida ne fait plus peur » | LE MONDE | 24.11.2015 | Corine Lesnes
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/pathologies/article/2015/11/24/san-francisco-la-ville-ou-le-sida-ne-fait-plus-peur_4816361_1655270.html#FlZKf26HmDCgZU4h.99

«  La PrEP : pour un nouveau paradigme de la prévention du VIH » | Dossier de synthèse documentaire et bibliographique |  Le Crips | Mai 2016
En savoir plus sur http://paca.lecrips.net/spip.php?article476

« A San Francisco, la PrEP fait déjà la différence » | ANRS |  04.12.2015
En savoir plus sur http://www.anrs.fr/VIH-SIDA/Sante-publique-Sciences-sociales/Actualites/A-San-Francisco-la-PrEP-fait-deja-la-difference

 «ReLOVution» ou l’urgence de la prévention diversifiée chez les gays VIH | Yagg | 07.11.2016 | Christoph Martet
En savoir plus sur http://m.yagg.com/2016/11/07/relovution-ou-lurgence-de-la-prevention-diversifiee-chez-les-gays/